Chantier bucolique et campagnard : venez vider du fumier avec nous

Voilà, tout le monde est bien rentré au bercail, grâce à l’efficace transhumance boitsfortoise de ce 15 novembre. Pour cette 2e édition, environ 200 personnes ont réalisé une haie d’honneur sur le passage des 14 moutons qui quittaient le champ des Cailles pour rejoindre le troupeau au couvent Sainte Anne.

Mais l’hiver est bien installé maintenant ; l’herbe ne pousse plus, les prairies sont humides et boueuses, le temps aussi… les brebis ne voient plus l’intérêt de sortir. Alors on leur prépare un nid douillet au chaud dans la bergerie, où elles resteront jusqu’à la saison nouvelle. Cette préparation consiste à rafistoler, agrandir, réaménager le bâtiment, mais aussi à vider le fumier accumulé pendant tout l’été, et à épandre dans le verger le précédent fumier qui a eu bien le temps de composter en tas comme il se doit.

Pour cela, bien que nous soyons fort motivés et même forts tout court (enfin chacun fait ce qu’il peut…), à 3 nous en avons pour plusieurs longs jours et de nombreuses séances de kiné pour récupérer notre dos.

Donc si certains d’entre vous veulent agréablement remplacer/complémenter leur session d’aérobic ou de musculation par un travail en plein air (presque pur), on vous invite bien volontiers ce dimanche 6 décembre de 10h à 16h. Si en plus vous avez des brouettes et des fourches à amener, on est comblés !

Vous serez bien entendu autorisés à manger vos friandises de St Nicolas sur le chantier.

Vous pourrez repartir avec autant de fumier que vous voulez, frais ou composté, magnifique or noir pour vos plantations.

N’oubliez pas dans ce cas d’amener des sacs ou autres récipients, et dans tous les cas de bons vêtements de travail et un pic-nic pour l’auberge espagnole norvégienne à midi (assortie d’un froid nordique).

D’avance un grand merci à ces bras courageux !

Merci de prévenir si vous serez des nôtres, qu’on puisse annuler nos rendez-vous de kiné, et surtout qu’on s’organise.

Un bon hiver à vous !