Historique du Bercail en quelques photos

 

0001

 

 

 

 

 

L’histoire commence il n’y a pas si longtemps, sur un champ agricole en friche depuis 2 ans. Nous sommes à Boitsfort, en juillet 2012. Sur ce bout de terrain de 2,5 hectares, vont germer 4 projets, réunis autour de l’envie de développer des pratiques agroécologiques. L’objectif est de montrer que cette agriculture peut être viable, facteur de changement et de liens sociaux épanouissants.

 

L1040514

 

 

répartition CDC 3 poles

 

 

 

 

 

 

 

Au fil des réunions, les espaces sont définis, ainsi que les termes de nos collaborations. Vont donc cohabiter du maraichage, des plantes médicinales, un élevage de brebis laitières, et un jardin collectif. Situé le long de l’avenue des Cailles, nous appellerons ce champ le Chant des Cailles.

 

le chant des cailles

100_2555

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première chose à faire est de tout faucher, pour préparer ensuite le sol et semer engrais verts et prairie. Curieux des techniques ancestrales, nous nous sommes adonnés avec plaisir et persévérance à l’art du maniement de la faux.

 

P1020792

 

 

 

 

 

 

Quel plaisir d’entendre de tous côtés ces doux bruissements de la lame faisant tomber les herbes !

 

P1020781

 

 

 

 

 

 

Et quel soulagement à la fin d’une bonne journée de pouvoir enfin s’arrêter !

 

100_1508

 

 

 

 

 

Soyons honnêtes, il nous faudra encore quelques années avant de maitriser vraiment cette technique… Mais on se débrouille !

 

100_1484
DSC01297
100_1488

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois séché, le foin doit être protégé des affres de la météo. Voilà donc une belle meule qui s’érige au milieu du champ, symbole de la nouvelle dynamique qui vient s’y installer.

 

f1362528

 

 

DSC01069

 

 

 

 

 

 

f1749088

 

 

 

IMG_5004

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis chacun des pôles aménage sa partie. On place des clôtures, des chemins, des espaces collectifs.

 

 

 

ale trio bêle

 

 

 

 

 

 

Et nous voilà nous, petits bergers tout neufs, avec notre envie d’élever des moutons, et tout à construire !

 

DSCN2615 DSC01089  DSCN2624

 

 

 

 

DDH-16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons d’abord testé les clôtures et les réactions du quartier avec des petits moutons de race très rustique, des Soay. Ils ont étrenné le champ durant tout l’hiver 2012.

 

 

 

Photos 319

foins IMG_1572

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rapidement, un petit groupe de femmes formidables se sont organisées pour nous aider, et se relayaient pour surveiller le troupeau. C’est que nous on n’habitait pas tout près !

Et à vrai dire elles nous apportent beaucoup plus que ces coups de main ! Un grand merci à elles, car sans leur soutien, leurs sourires, leurs encouragements, leur enthousiasme, leurs discussions, leur thé, etc. tout cela aurait difficilement été possible !

 

100_2571

 

 

 

 

 

 

Les résultats étant concluants, arriva dès le printemps 2013 le gros de la troupe : 10 brebis, de race Laitier belge, LA race de chez nous.

 

Jamina Antoie et JEREMY

Photos 532

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sûr pas de brebis laitières sans un abri pour les jours humides !

 

Photos 278

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pas de jours humides sans récupération d’eau pour abreuver les poilues…

D’ailleurs, il faudra aussi les tondre, une fois qu’il fera plus chaud que mouillé. Et leur tailler les ongles des pattes, tant qu’on y est à faire du sport… (mais là on n’a pas encore de photos, c’était déjà assez compliqué comme ça!!!)

 

Photos 524

Photos 538

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant ce temps, nous cherchions une deuxième parcelle à pâturer, car ces demoiselles attendront bientôt famille, et seront alors un peu serrées…

 

Photos 611

 

 

 

 

 

 

C’est ainsi que nous avons découvert le parc du Couvent Sainte Anne. Quel coup de cœur ! Deux hectares de pré-verger dans un cadre verdoyant, que demander de plus ? Des autorisations pardi !
Et comme le site est classé, il a fallu s’armer de patience et de fibre administrative.

 

Photos 447

 

 

Photos 477

 

 

 

 

 

 

 

Octobre 2013, le troupeau s’agrandit encore de compatriotes françaises, 8 Lacaunes, venues directement du Larzac refaire leur vie à Boitsfort.

 

 

 

 

Photos 343

 

 

 

 

 

 

 

Et en automne, c’est le moment, le bélier Arnold débarque sur le champ pour y faire son travail de mâle.

 

Photos 424 Photos 418 Photos 406

 

 

 

 

 

 

 

 

En attendant, nous sommes bien reçus au Couvent, et en novembre 2013 nous pouvons déjà récolter des pommes pour en faire du jus. Une cinquantaine de vieux pommiers, plantés vers 1920, de 18 variétés différentes, ça en fait du jus ! Premier chantier collectif sur le site, 200l pressés et pasteurisés à l’artisanal. Mais celui-là, on ne peut pas le vendre, alors on emmène le reste dans une presse aux normes de l’AFSCA…

 

Photos 540

Photos 543 Photos 549

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos 544

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis, nous avons enfin reçu les permissions d’aménager les anciens box à chevaux pour y accueillir tout ce beau monde pour l’hiver.

Créer des portes, des fenêtres, des cornadis…

 

Photos 558

 

 

 

 

 

 

Beaucoup de boulot, et de poussière !

 

Photos 564

 

 

 

 

 

 

Et puis c’est le grand jour, ces messieurs dames peuvent venir occuper leur nouvelle résidence. Ils déménagent donc du champ pour venir s’installer au Couvent.

 

Photos 601

 

 

 

 

 

 

Pendaison de crémaillère.

 

Photos 606

 

 

 

 

 

 

 

 

Mmh, confortables ces cornadis !

 

Photos 618

 

 

 

 

 

 

Et puis première après-midi porte ouverte du projet pour le quartier. Les voisins semblent enthousiastes !

 

Photos 872 Photos 975

 

Entre temps, la vie a fait son œuvre, et après 5 mois de gestation gourmande, les premières naissances arrivent ! Nous sommes bien surpris de constater que les 12 premiers agneaux sont tous des agnelles ! Nous n’aurons que 5 mâles en tout sur les 21 agneaux !

Photos 863

 

 

 

 

 

Photos 944

 

 

 

 

 

 

 

Photos 959

 

 

 

 

 

 

 

 

Après 5 minutes ils sont debout, après 2h ils gambadent, et puis se recouchent car c’est quand même bon de dormir !

 

IMG_1573

 

 

 

IMG_1603

 

 

 

 

 

IMG_1627

 

 

 

 

 

IMG_1663

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1592

 

 

 

 

 

 

En mars, c’est aussi le mois des plantations. Grâce à l’aide de tous ceux qui ont participé à la journée collective de plantation d’arbres et de clôtures, le verger compte 22 jeunes arbres en plus.

 

Photos 970 Photos 1128 Photos 1010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et la prairie est sécurisée pour les brebis et leurs petits qui piaffent d’impatience de pouvoir goûter cette herbe verte et appétissante ! Quel régal !

 

100_2634

 

 

 

 

 

 

Mars est aussi le mois de la taille des arbres fruitiers. Il y a de quoi faire ! Nous avons donc joué au singe pour élaguer les branches mortes et aérer les arbres.

 

Photos 1047 Photos 1027

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après ce n’est pas fini, il faut encore broyer toutes ces branches !

 

Photos 1135

 

 

 

 

 

 

Pendant que d’autres se la coulent douce, avec leur voisin Santos.

 

Photos 644

 

 

 

 

 

 

Bon. L’idée est donc de faire du fromage. Mais pour cela il faut une fromagerie ! Et une belle, en règle et tout.
Ce vieil atelier fera l’affaire…avec quelques aménagements !

 

photo de groupe + moutons inauguration

 

 

 

Heureusement, une centaine de personnes nous ont aidés pour financer ces investissements, via un système de Crowdfunding. Parce que ça coute quand même dans les 10 000 € une fromagerie…
en faisant tout soi-même!

 

Photos 643

 

 

 

 

 

 

Nettoyer

 

Photos 674

 

 

 

 

 

 

Creuser des égouts

 

Photos 666

 

 

 

 

 

 

 

 

Réfléchir

 

Photos 737

 

 

 

 

 

 

Isoler le toit

 

Photos 745

 

 

 

 

 

 

De jour comme de nuit

 

Photos 749

 

 

 

 

 

 

Positiver

 

Photos 810

 

 

 

 

 

 

Isoler les fenêtres (on ne lésine pas sur l’isolation)

 

Photos 750

 

 

 

 

 

 

 

 

Isoler les murs (en ayant pensé à tous les tuyaux !)

 

Photos 634

 

 

 

 

 

 

L’électricité et l’eau (et on ne perd pas sa bonne humeur)

 

Photos 728

 

 

 

 

 

 

Faire une belle pente au sol

 

Photos 892

 

 

 

 

 

 

Devenir fou

 

Photos 973

 

 

 

 

 

 

N’oublions pas une jolie couleur framboise qui donne le sourire

 

Photos 1180

 

 

 

 

 

 

Quelques meubles,
et nous voilà prêts pour commencer dès que les agneaux sont sevrés !
Et on a tous les permis !

 

Photos 1113

 

 

 

 

 

 

D’ailleurs tiens, les voilà déjà au Chant des Cailles. Qu’est-ce qu’ils ont grandi !
C’est qu’ils ont quand même un mois et demi… Et déjà autonomes !

 

Photos 1170

 

 

 

 

 

 

Et ça, ça veut dire qu’il faut commencer les traites, deux fois par jour, pour faire avec leur lait plein de bons petits fromages !

 

IMG_1276

 

 

 

 

 

 

Dans notre uniforme hygiénique ! Ben oui, l’AFSCA contrôle…

Photos 1181

Photos 1183

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà, il ne reste plus qu’à les épicer, les affiner, et surtout les vendre !

 

11-P1040475-001

 

 

 

 

 

Enfin, « plus qu’à »…nous ne sommes pas encore au bout de nos peines ! Et de nos joies !

IMG_1641

Photos 1198