Impact social

Dès le début, notre ambition était de créer un projet agricole centré sur l’humain. Dans un premier temps, nous nous sommes investis dans la mise en place et les adaptations de la structure et de la pérennité du projet. Cela nous a pris quelques années.  Sur ces bases indispensables, nous avons ensuite donné la priorité à l’aspect social du maraîchage et nous continuons à le nourrir un peu plus chaque années:

  • Chaque moment de visite sur le champ est l’occasion d’être sensibilisé à l’alimentation durable, l’agriculture, le juste prix, l’environnement, la confiance, l’équilibre social et bien d’autres thématiques. Tant les enfants que les adultes sont sensibilisés à ces thématiques en se baladant sur le champ.
  • Nous pratiquons une large fourchette de prix de l’abonnement afin d’être en mesure d’accueillir les personnes aux plus faibles revenus dans la communauté.
  • Lors de l’inscription, nous donnons d’abord la priorité aux locataires du Logis-Floréal. Ils ont ainsi la possibilité de profiter pleinement de l’espace occupé par la Ferme.  En 2019, les locataires représentaient 12% des membres. Nous ambitionnons d’augmenter cette part à 50% d’ici 2025.
    En deuxième lieu, nous donnons priorité aux personnes qui habitent à proximité (max. 1,5 km à vol d’oiseau) afin que la dynamique du projet se propage dans tout le quartier.
  • Avec le principe de l’auto-récolte, les membres ont de multiples occasions de se rencontrer et de faire connaissance. Ils ont aussi la possibilité de s’impliquer dans le projet ce qui renforce les liens entre eux.
  • Les festivités, les chantiers collectifs, les drinks, les boums, les réunions bilan, sont autant d’événements qui favorisent les rencontres des participants et la création d’une communauté de quartier.
  • Chaque année, nous accueillons au sein de l’équipe, des personnes en difficulté physique ou mentale, parfois porteuses d’un handicap. Certains sont en phase de réorientation de parcours de vie et se ressourcent par les activités en lien avec la terre et l’agriculture.
  • Nous accueillons également des stagiaires en formation agricole afin de les aider dans l’apprentissage du métier.  Ils se confrontent aux réalités du terrain en profitant de notre expérience et de la convivialité au sain de l’équipe.
  • Lorsque nous avons des surplus de production, nous les donnons aux associations à vocation sociale actives dans le quartier (Résidence pour Seniors du CPAS de Watermael-Boitsfort, cours de cuisine de la Maison de Quartier des cités jardins, épicerie sociale de Watermael-Boitsfort, banque alimentaire,…).

Nous restons ouverts aux idées et aux initiatives qui favorisent la cohésion sociale dans le quartier.