Reprise des ventes: 2 séances d’info communes maraichers, bergers, herboristes

Bonjour à tous!

Bon, ce n’est pas encore tout à fait le printemps, on est d’accord, néanmoins certaines prémices se révèlent déjà. En effet, la vie recommence doucement à bouillonner au Chant des Cailles, après quelques semaines de relative léthargie.

Du côté du Bercail, 13 nouveaux agneaux gambadent déjà dans la bergerie, le premier ayant donné le coup d’envoi dès le 29 janvier. C’est assez tôt par rapport à nos plans, mais on ne peut pas tout contrôler dans la nature, et notre bélier est un rebelle plaisantin!
Il a réussi à se jouer à la fois de notre attention et de la cape censée l’empêcher de commencer son œuvre trop tôt. Et 5 mois plus tard les voilà!
Nous étions assez fiers d’avoir tout prévu pour accueillir les petits nouveaux,  c’est-à-dire principalement de beaux box de maternité qui se perfectionnent d’année en année.
Mais il y a encore bien d’autres choses à préparer avant de se lancer dans la grande activité fromagère. Cave d’affinage à rafraichir, fromagerie à réaménager, joyeusetés administratives, porte ouverte à organiser, prévoir la commercialisation, quelques coups de balai et/ou de marteau par-ci par-là, … On va, court ,vole!

Du côté des Maraichers, point le temps de s’endormir pendant cet hiver plus que doux. Les choux, mâches, épinards, poireaux et autres légumes sont toujours en pleine forme et les récoltes toujours de mises pour le plus grand bonheur des membres. Nous avons donc profité d’un temps plus que clément pour améliorer nos infrastructures : une nouvelle serre, le prolongement des lignes d’irrigation ainsi qu’une nouvelle pépinière qui accueillera dès la semaine prochaine les premiers semis pour le printemps. Le plan de culture quant à lui est fin prêt, les semences commandées et les premiers semis de petits pois et pois mange-tout commencent à germer dans les serres. Il ne reste plus qu’à… chercher du fumier pour la couche chaude, organiser la récupération d’eau de pluie, mettre à neuf les outils et boucler les nouvelles inscriptions.

Du côté d’Herbae, Anouk rejoint Anja pour développer le projet de production et commercialisation des plantes aromatiques et comestibles. Dans le jardin, le travail recommence doucement. Après une séance de désherbage, il est temps de passer la grelinette et de semer la Bardane, l’Alliaire, le Plantain et la Mauve, entre autre. Grâce à cet hiver particulièrement doux, le Thym, la Sauge et l’Origan sont encore en pleine forme et nous attendons avec impatience les Menthes, la Verveine, la Mélisse et les autres aromatiques. Cette année, nous aurons le plaisir de vous proposer de nombreux ateliers, balades et activités autour des plantes, notamment les apéros sauvages et les Wild Food Walks, des moments conviviaux et de découverte.

Et puis une nouveauté sur le champ dès la fin février: des fleurs à couper de toutes sortes. Cela commence avec les jonquilles et puis, en fonction de l’agenda de Dame Nature, suivront rapidement les tulipes colorées et les iris -l’emblème de Bruxelles, produite et cueillie à Bruxelles ! Les sortes des fleurs disponibles varient au fil des saisons. Ces fleurs sont produites sur places de façon artisanale, locale et sans pesticides. Vous pouvez les cueillir vous-même et composer votre bouquet, en self-service, et payer à la pièce dans l’urne prévue à cet effet.
Donc voilà, pas encore de printemps mais la nouvelle saison de production est néanmoins déjà en route. Et avec elle les différents abonnements reprennent. Car ce n’est pas tout de produire, il faut que ça nourrisse!
Voilà pourquoi, nous vous invitons à 2 séances d »informations pour découvrir ou re-découvir la Ferme du Chant des Cailles, ses 3 pôles professionnels, et leurs systèmes d’abonnements respectifs!

                           le jeudi 3 mars à 19h
                           le dimanche 6 mars à 16h

à la salle de la Vénerie, place Antoine Gilson, 3

De quoi est constituée la Ferme Du Chant des Cailles? Quelle est la différence entre les abonnements de fromages et de légumes, quel est leur lien?
Qu’est-ce que le Bercail, pourquoi les soutenir en vous abonnant aux paniers de fromages de brebis, comment ça marche?
Qui sont les Maraichers, comment fonctionne leur abonnement de légumes, qu’est-ce que l’auto-récolte?
Comment se fournir en herbes médicinales et aromatiques sur le champ? Comment participer aux ateliers pour apprendre à les transformer?

En voilà des questions qui trouveront leurs réponses, on l’espère!

En vous souhaitant le meilleur pour cette année et en espérant vous croiser bientôt sur le champ!

Les pôles professionnels de la Ferme du Chant des Cailles

affiche-seance-d'info2016 allégée