La Coopérative

La Coopérative du Chant des Cailles est la structure qui rassemble les 3 pôles professionnels de la Ferme du Chant des Cailles: le Bercail, le Maraîchage et les Aromatiques.

Historique

Alors que les pôles professionnels sont actifs depuis 2012, La Coopérative du Chant des Cailles SCRL-FS est créée seulement le 21 décembre 2016. Nous avons voulu pousser plus loin la logique participative et solidaire présente dans La Ferme du Chant des Cailles en nous associant sous une même structure afin de pouvoir renforcer les synergies et les collaborations et mutualiser ainsi nos ressources.

Visions et objectifs

Nous avons voulu créer une entreprise à l’image de notre vision et de nos ambitions:

une société coopérative, participative et à finalité sociale afin de promouvoir une agriculture respectueuse de la terre et des humains, viable, émancipatrice et créatrice de liens sociaux.

Cette ambition se matérialise de la manière suivante:

  • Les activités agricoles sont détenues par les coopérateurs. C’est eux qui ont apporté le capital social permettant de réaliser les investissements. Cela permet de transmettre l’activité agricole à un nouveau producteur si l’un des producteurs venait à partir, sans que le nouveau ait tout à racheter.
  • Les parts sociales de la coopérative sont dite « fixe ». Cela veut dire que les coopérateurs qui ont investi une part de 100 euros récupèrent ce même montant lorsqu’ils souhaitent sortir. Il n’y a pas d’enrichissement individuel. L’investissement est purement philanthropique.
  • Les producteurs n’ont pas d’intérêts personnels dans le florissement de la Coopérative puisque leurs parts sont soumises aux mêmes règles.
  • Chaque détenteur de part bénéficie d’une seule voix à l’assemblée générale, peu importe le nombre de part qu’il détient.
  • Les producteurs mutualisent leurs finances pour s’octroyer une rémunération similaire, indépendamment de la rentabilité de l’activité sur laquelle il travail.
  • Tout citoyen peut souscrire à des parts de coopérative. Elle ne donne pas droit à une partie de la production. Libre à chacun donc de soutenir le projet.

C’est ainsi que la coopérative nous permet de pérenniser les activités professionnelles du Chant des Cailles et de maintenir une philosophie de production et de développement en accord avec notre vision. 

Le choix d’une coopérative, comme structure juridique, permet également d’augmenter la transparence de notre réalité et de consolider la solidarité entre producteurs et mangeurs. A nos yeux, cette solidarité est une des conditions indispensables à la viabilité de nos modèles agricoles urbains et au développement d’une souveraineté alimentaire locale.

Les statuts de la coopérative

Chiffres clés de 2021

  • Capital social de 69.800 euro
  • 215 coopérateurs
  • Le chiffre d’affaire issus des ventes et des prestations est d’environ 335.000 euro (82% du total des entrées)
  • 10% des entrées sont des subsides et 8% des entrées sont des dons
  • Le coût des ventes et prestations est d’environ 393.000 euros dont 67% servent à la rémunération des travailleurs.
  • La rémunération net des travailleurs, tous niveaux confondus, varie entre 8 et 12 euro/heure.
  • 10,5 ETP rémunérés.