Les dimanches au Chant des Cailles cet été

Les marchés du dimanche au Chant des Cailles, c’est le meilleur moment pour venir (re)découvrir notre belle ferme urbaine au cœur de Watermael-Boitsfort.

Au programme tous les dimanches de 13H à 17H:

– découverte des agneaux, des poules, des lapins et des potagers collectifs
– vente des produits de la ferme: fromages, yaourts et riz au lait de nos brebis, herbes, laine,… et autres surprises en fonction de la saison.
– vente de crème glacée au lait de brebis
– cueillette de fleurs de saison (vous récoltez vous-même et payez dans l’urne en fonction de votre récolte)
– pique-nique fermier (pain, fromage, pesto et fleurs insolites du Chant des Cailles)
– boissons (jus de pommes de notre verger, bières,…)

Cet été, il y aura également des ateliers et jeux pour petits et grands: filage de la laine, découverte des agneaux, mini-golf fermier, visites,… (plus d’infos sur notre page Facebook La Ferme du Chant des Cailles)

Venez passer un agréable moment dans notre ferme urbaine qui mélange production professionnelle et projet de quartier !

A tout bientôt !

PS: hélas, les chiens ne sont pas admis au Chant des Cailles

Camping au Chant des Cailles le 15 juillet

Plusieurs activités destinées aux habitants du quartier sont organisées cet été au Logis-Floréal. L’occasion de se retrouver et de profiter des espaces verts du quartier. La Ferme du Chant des Cailles s’est associée à cette chouette démarche en proposant différentes activités pour enfants, ados et adultes.

Dans le nuit du mercredi 15 juillet au jeudi, vous aurez l’occasion de camper au Chant des Cailles!

La participation à cette activité est gratuite.

Continue reading

Où trouver nos produits cet été?

Voici les lieux pour vous approvisionner avec nos produits cet été:

  • Tous les dimanches de 13h à 17h au Chant des Cailles (plus d’infos, cliquez ici).
  • Tous les mercredis de 15h à 19h au marché de la place Keym
  • Tous les dimanches de 8h à 14h au marché de la place Wiener
  • Du Lundi au Vendredi de 9h30 à 18h30 chez Farilu (port du masque obligatoire et d’autres règles importantes (notamment pour le payement et pour les abonnés du Bercail) à aller consulter sur le site: www.farilu.be

Les produits disponibles en ce moment sont les fromages frais natures et épicés, les yaourts et le riz au lait (nouveau produit en 2020!). Nous avons aussi des fromages affinés de type crottin (tidur) ou de type camembert (timou). Il y a également de la crème glacée au lait de nos brebis en pot d’1/2 litre ou au cornet (Chant des Cailles et marché Keym).

Une fois par mois sur le Chant des Cailles, il y a également des produits à base de plantes aromatiques. Pour être tenu au courant, inscrivez-vous sur la newsletter en bas du site.

Rencontres Good Food le 20 octobre

Dans le cadre des Rencontres Good Food 2019, venez découvrir nos différentes activités le dimanche 20 octobre 2019.

Au programme : rencontrez les poules, les lapins, les agneaux et brebis qui gambadent dans les prairies, visitez nos potagers, cueillir vous-même un bouquet de fleurs de saison et acheter de bons produits de la ferme pendant le marché ! Fromage et glaces au lait de brebis, courges et potimarrons de toutes les couleurs, assiette pique-nique à base de fromage de brebis et crudités du chant cailles vous attendent !

Venez passer un agréable moment dans notre ferme urbaine qui mélange production professionnelle et projets de quartier !

A tout bientôt !

PS: hélas, les chiens ne sont pas admis au Chant des Cailles

Fête du quartier au champ le 14/09

Le 14 septembre 2019, c’est la fête du quartier Logis-Floréal au champ des Cailles ! Après la balade dans le quartier avec les moutons de 13h à 15h, rejoignez-nous au champ pour des jeux et activités tous âges, des spectacles et des concerts. Si vous le souhaitez, apportez quelque chose à partager pour un grand pique-nique au vert. Boissons, glaces et frites également disponibles sur place.

Continue reading

Stage en Herboristerie chez Les Aromatiques du Chant des Cailles

Les Aromatiques du Chant des Cailles est un jeune projet (février 2019) de culture et transformation de plantes aromatiques. Actuellement, l’équipe des Aromatiques est composée de 2 permanents. L’une partant en congé de maternité, le pôle est à la recherche d’un/une ou de stagiaires (équivalent mi-temps  pour la période de septembre à décembre 2019).

Contexte

La Ferme du Chant des Cailles est un projet d’agriculture urbaine écologique et participatif situé à Watermael-Boitsfort. Les objectifs principaux du projet sont la production d’une alimentation saine et durable, la sensibilisation à une réalité agricole paysanne et la transition écologique et collective de nos quartiers. Plus d’infos sur le projet global : www.chantdescailles.be

Les Aromatiques a pour objectifs : la culture et production de plantes aromatiques et médicinales saines ; de proposer des produits frais et secs, utiles au quotidien des utilisateurs, et de qualité tant en fraîcheur, qu’en respect et teneur des vertus des plantes ;d’accompagner les utilisateurs des plantes vers plus d’autonomie d’utilisation des produits, de leur alimentation et de leur santé.

Cela se traduit par de multiples formules : balades, ateliers, rencontres, laboratoires mais aussi une offre en épices, bouquets frais, tisanes, abonnements etc. Autant de possibilités de faire voyager nos papilles. Pour plus de détails, sur nos produits ou sur nos ateliers, suivez les liens: notre Facebook & Site web.


Contenu du stage

Les activités principales qui sont proposées dans le cadre de ce stage sont :

  • Entretien de la parcelle: désherbage, paillage, taille, bouture, soins et culture.
  • Cueillette: de fleurs, feuilles et racines sur le champ et nomade (dans la commune)
  • Séchage: transport de la cueillette au séchoir, sa gestion pré et post séchage (tri, effeuillage, émondage, entrée et pesée, mise en place sur claies et suivi, gestion du déshumidificateur,…).
  • Conditionnement des produits : tri,pesée,mélange,emballage, étiquetage et stockage.
  • Livraison : préparation de commande et livraison.
  • Vente : 
    • sur le marché du Chant des Cailles : de bouquets d’aromates, boissons et sachets (marché du dimanche 13h-16h jusqu’à mi-octobre) Présence (minimum) 2 dimanches par mois.
    • sur les marchés spécial “fin d’année” : tisanes, mélange d’épices et co. 
  • Contact avec des bénévoles : communication, accueil, encadrement. 
  • Assistance des ateliers (optionnel)  : préparation et animation.
  • Soutien dans la communication (optionnel) : photos, petits articles, publication facebook…
  • Tester des recettes (optionnel).

Modalités pratiques

  • Le stage est essentiellement pratique, sur le terrain.
  • Des moments d’échange seront également organisés afin de transmettre aux stagiaires des connaissances plus théoriques/techniques.
  • Le stage est gratuit car il est considéré comme un échange.
  • La/le/les stagiaires s’engagent à effectuer 38 journées de stage réparties sur 15 semaines de la manière suivante : 2 journées et ½, par semaine (répartition à définir ensemble).
  • Les journées de stage sont à définir de commun accord avec les Aromatiques : soit des journées fixes de la semaine (ex: mardi, mercredi et vendredi, un dimanche sur deux) soit des journées variables en fonction des semaines. 
  • Les journées sont variables (selon la météo et les tâches), elles se passent de 9h à +/-17h.
  •  Chaque stagiaire devra signer une convention de stage.

Prérequis

  • un intérêt certain pour les plantes aromatiques et médicinales;
  • pas de formation dans le domaine souhaitée/exigée, mais c’est un plus, 
  • une vraie expérience de terrain (au sens large : maraîchage, jardinage, potager urbain et co), 
  • la volonté d’apprendre, 
  • la volonté de faire de ce stage une étape dans un parcours professionnel, est un plus.

Période

Possibilité d’accueillir deux/plusieurs stagiaires. Flexibilité horaire à discuter…

  • du 5 septembre au 20 décembre 2019
  • équivalent mi-temps, environ 2 jours et demi par semaine

Prochaines étapes

  • Intéressé·e·s ? Contactez-nous par mail aromatiques@chantdescailles.be avant le dimanche 4/08/2019, 23h.  
  • ET on vous renverra un petit questionnaire (paragraphe “prérequis” formulé en question) à nous renvoyer avant le dimanche 11/08, 23h.
  • Nous souhaitons vous rencontrer au préalable afin de discuter ensemble de nos attentes réciproques. Séance organisée le jeudi 22 et le vendredi 23 août 2019.
  • Le stage commence la semaine du 5 septembre 2019.

Infos et contacts:  aromatiques@chantdescailles.be / 0472 89 94 90 (Katia Czubik)

facebook.com/Les-Aromatiques-du-Chant-des-Cailles

Atelier SAULE sur l’avenir du quartier des Archiducs et du Chant des Cailles

L’équipe du projet Saule vous invite à réfléchir sur différents scénarios d’avenir pour le quartier des Archiducs et le Chant des Cailles.
Rendez-vous le mardi 18 juin de 19h à 21h30 au studio Logis pour passer un moment agréable entre voisins et partager vos opinions.
Venez nombreux, votre participation est importante. On se réjouit de vous y voir!

An’tchi: des textiles vraiment éthiques! Le dimanche 16 juin de 13H à 16H au Chant des Cailles

An’tchi propose une alternative à la confection des textiles industriels et ses dégâts néfastes, tout en valorisant des pratiques artisanales séculaires.

Vous trouverez chez An’tchi des vêtements et des accessoires en chanvre principalement, colorés à partir de teintures végétales.

Chaque pièce est unique.

Quelques mots d’Anne Weis:

Nous ne pouvons plus ignorer le prix de notre surconsommation de textiles, autant pour son impact sur l’être humain qui le confectionne que sur l’environnement, afin que nous puissions acheter, toujours à des prix plus bas, des tonnes de vêtements. Le textile entraîne aujourd’hui une des pires pollution. Entre les pesticides utilisés lors de sa culture et la quantité d’eau nécessaire pour que pousse le coton, ou celle des produits nocifs utilisés pour fabriquer des fibres synthétiques, ou le nombre de kilomètres incalculables effectué par le moindre vêtement pour faire pousser ses fibres ou les fabriquer, pour les teindre et pour confectionner les vêtements …toute une série alarmante de coûts sur la société, l’homme et la nature qui ne sont pas pris en compte dans le bas prix de ces vêtements issu de la fast fashion justement…

Aujourd’hui, en Europe, ne pas rejeter de produits polluants dans l’eau est une règle imposée par le programme REACH et mon travail y répond depuis le départ.

Je propose des teintures végétales sur textiles naturels et en particulier le textile de chanvre. Aussi en mélange, chanvre laine ou chanvre et soie, chanvre et coton. Ou sur des vêtements en coton de récupération. J’en fais des vêtements et des accessoires, mais aussi des coupons de tissus (2 à 3m en 150cm) ou des teintures murales, que des pièces uniques.

L’utilisation du chanvre est privilégiée, de qualité pure ou en mélange, avec du coton bio, de la laine, ou de la laine de yack. La culture du chanvre ne nécessite ni engrais, ni herbicides, contrairement à celle du coton, qui consomme un quart des insecticides utilisés sur la planète pour seulement 2,5% de la surface agricole mondiale. Mieux, le chanvre régénère la terre dans laquelle il pousse et n’a pas d’extraordinaires besoins en eau en raison de la longueur de ses racines.  Une fois transformée en textile, cette fibre plus résistante à l’usure est aussi thermorégulatrice et antiallergique… les lavages la rendent plus souple et douce.

On peut produire trois fois plus de fibres de chanvre que de coton sur la même surface. Autrefois cultivée partout, cette plante est bien connue pour ses multiples vertus pour les textiles, l’élevage, la papeterie, les cosmétiques, la construction, l’apport en protéines de ses graines…Le chanvre a été relégué aux oubliettes par les groupes de pression anti-chanvre lancés par les magnats de l’industrie papetière et après la création de la machine à égrener le coton. En 1937, le Marihuana Tax Act rend la culture du chanvre économiquement impossible dans toute une partie du monde, participe à la déforestation massive du Canada et des États-Unis pour le papier et soutient le développement du coton et des produits chimiques nécessaires à sa production par les mêmes industries…A l’heure actuelle, des nouvelles variétés dépourvues de molécules psychotropes (le THC) sont développées et la culture du chanvre est à nouveau autorisée en Europe.

Ainsi, le renouveau du chanvre autorise les recherches et la production ; les nouvelles approches qu’on en fait résultent de perspectives environnementales et alimentaires indéniables et sont par conséquent à soutenir absolument et même plus que jamais.

Les teintures végétales permettent d’éviter la toxicité résultant de l’utilisation de produits chimiques lors des processus de coloration et de fixation ainsi que d’échapper aux allergies provoquées par les substances chimiques. L’utilisation de certaines essences de plantes en teinture pourrait même avoir un effet curatif sur certaines pathologies.

Mes couleurs sont extraites de végétaux pour la plupart indigènes, les plantes tinctoriales étrangères, quant à elles, sont achetées dans le cadre de projets éthiques. Les procédés de mordançages qui préparent la fibre aux teintures sont limités et répondent réellement aux contraintes environnementales (REACH).

Les techniques d’impressions utilisées à l’atelier sont issues du patrimoine culturel et artistique de tous les continents. Je pérennise ainsi des trésors de techniques qui disparaissent peu à peu, comme:

– le shibori : tie and dye japonais qui consiste à tordre, coudre, nouer, pincer ou plier le tissus pour y faire des réserves avant la teinture. A défaire après la teinture..  Certaines de ces techniques demandent des jours de travail.

– le katazome, ancètre japonais de la sérigraphie : consiste à découper le motif au cuter suivant un dessin pré établi retranscrit sur une radio médicale. A son origine, ces calques étaient découpés dans du papier de murier mais son coût est particulièrement élevé. J’ai recours à des radios vétérinaires, difficilement recyclable et lavables. Ce calque découpé servira à imprimer une pâte de réserve avant la teinture.

– les imprimés aux tampons de bois, pratique indienne d’impression sur tissus : certains ont été achetés en Inde, d’autres récupérés, d’autres dessinés et découpés à la demande par une sculpteuse. Ces tampons permettent d’imprimer différentes pates à mordants qui, une fois le tissu passé dans la teinture, révèleront des imprimés colorés.

– le bogolan, originaire d’afrique quant à lui, est un travail au baton (ou au pinceau) qui consiste à dessiner un motif pré établi à main levée avec une solution à base de fer épaissie sur un textile préalablement enduit de tanin